Six buttes de permaculture en 10 étapes

(actualisé le ) par Damian COTEA NECHIFOR

Etape 1 - Le commencement On creuse, on creuse ! Une petite pause avec de la bonne humeur Etape 2 - Arrivage des bûches et installation des bûches Fin du dépôt des bûches de Pithiviers Fin du dépôt des bûches de Pithiviers Etape 3 - Arrivage de la terre végétale amendée Etape 4 - Le BRF Etape 5 - Constituer les buttes de permaculture Etape 6 - Apports de potasse avec de la cendre de cheminée Sol prêt ! Etape 7 - Installation de l'arrosage automatique Etape 8 - Installation des plants, des graines et de structures en tout genre Les différents plants dans la butte de la spirale aromatique Un bilan des buttes de permaculture mises en place Etapes 9 et 10 - Installation de roches naturelles et croissance

En bas de page, le descriptif de toutes les photographies du diaporama présenté.

L’année 2017-2018 a été la première année où le lycée s’est mis concrètement au vert. Le projet a consisté, entre autre, à mettre en place six buttes de permaculture au sein du lycée.

Formalisée à la fin des années 1970 en Australie, par Bill Mollison et David Holmgren, la permaculture est un mélange d’agriculture durable, de paysagisme et d’écologie. Le terme, dérivé de l’anglais permanent agriculture ou agriculture permanente, est une approche qui encourage le jardinier à travailler avec la nature et non contre elle pour créer un jardin luxuriant demandant le minimum d’intervention.
La permaculture est une manière de cultiver très ancienne mais en même temps très à la pointe de la science expérimentale. Délaissant les travaux éreintants, les engrais, les herbicides et les pesticides (regroupant les phytosanitaires), le jardinier qui suit les règles de permaculture construit un sol vivant, en pleine santé, tient en respect les "mauvaises herbes", promeut la vie végétale, tout en recyclant les sous-produits du jardin. Tout cela tient sur une seule chose : L’OBSERVATION.
La permaculture est un mode d’agir et une façon d’appréhender la vie de façon durable et logique en interaction avec la vie plutôt que contre elle. Ses trois piliers sont prendre soin de la terre, prendre soin des hommes et produire/partager équitablement les ressources.

Nous avons donc construit avec les élèves six buttes de permaculture à partir d’un rectangle de pelouse de 5m sur 8m soit à peu près 40 m² de terrain cultivable.
Les travaux ont commencé après les vacances de la Toussaint jusqu’aux vacances d’avril rien que pour préparer le sol, en ayant seulement 1h30 par semaine. Depuis le mois de mai, des graines semées et des plants plantés, le jardin prend de l’allure et n’arrête pas d’évoluer.
Les espèces végétales s’y plaisent et donnent de nombreux fruits et légumes depuis ces opérations (à venir dans le prochain article "des fleurs et des fruits au lycée !")
FÉLICITATIONS AUX ÉLÈVES DE SECONDE 10 QUI ONT SU TENIR JUSQU’AU BOUT !

Etape 1 - Le commencement
Nous avons commencé par délimiter les six carrés de permaculture grâce à des mètres et à des tiges de bambous données par l’espace vert de Suresnes.
On creuse, on creuse !
Les élèves ont poursuivi en creusant jusqu’à 30 cm de profondeur.
Durée de l’opération : 4 séances.
Une petite pause avec de la bonne humeur
Le froid, la pluie et la fatigue sont des paramètres à prendre en compte lorsqu’on monte ce genre de projet. Des pauses devaient alors s’imposer !
Etape 2 - Arrivage des bûches et installation des bûches
Après avoir creusé les 30 cm de sol, nous avons atteint le niveau du sable. Il faut savoir qu’avant, ce carré de pelouse était un ancien bac à sables pour les sauts en longueur.
Nous avons ajouté les bûches de bois divers (chênes essentiellement). Ces bûches constituent la base essentielle de notre permaculture : les bûches, de la matière organique, se transforment, après décomposition par la faune du sol, en matière minérale indispensable pour la croissance des végétaux. Et oui, au lieu de mettre des engrais issus de l’agrochimie, nous avons opté pour cette option éco-responsable.
Durée de l’opération : 1 séance.
Fin du dépôt des bûches de Pithiviers
Fin du dépôt des bûches de Pithiviers
Les bûches ont été réparties équitablement dans les six buttes et rangées soigneusement.
Et voilà, tout est prêt pour accueillir de la nouvelle terre !
Etape 3 - Arrivage de la terre végétale amendée
Nous avons pu nous procurer de la terre végétale amendée qui nous servira à constituer nos buttes de plus de 30 cm de hauteur ! Cette terre est enrichie en compost ce qui permet d’avoir une terre cultivable de qualité.
Durée de l’opération : 7 séances.
Etape 4 - Le BRF
Le BRF (bois raméal fragmenté) est un mélange non composté de résidus de broyage. Cette couche nous a permis de mettre tout au même niveau et participe à l’activation de la décomposition du bois.
Durée de l’opération : 1 séance.
Etape 5 - Constituer les buttes de permaculture
Cette étape consiste à mettre de la terre végétale amendée sur les bûches et le BRF afin de constituer nos buttes de permaculture de plus de 30 cm de hauteur !
Durée de l’opération : 6 séances (ceci est due au fait qu’il y a eu de fortes précipitations et de la neige pendant cette période).
Etape 6 - Apports de potasse avec de la cendre de cheminée
Le potassium fortifie les plantes en les rendant moins sensibles aux maladies cryptogamiques (causées par des champignons ou autre organisme filamenteux parasitaire) et plus résistantes au gel. Il participe activement à la photosynthèse des végétaux.
N’hésitez plus à réutiliser votre bois de cheminée si vous avez un potager et une cheminée !
Sol prêt !
Le sol est enfin prêt à accueillir les végétaux. Il faudra attendre après les vacances d’avril.
Etape 7 - Installation de l’arrosage automatique
Cette installation est nécessaire pour éviter toutes mésaventures pendant les vacances.
Durée de l’opération : 1 journée presque entière !
Etape 8 - Installation des plants, des graines et de structures en tout genre
Une installation des plants divers (aromatiques, tomates, framboises, fraises....), semis de graines et de systèmes comme les tuteurs en tipi (cf. la photo).
Durée de l’opération : 1 séance.
Les différents plants dans la butte de la spirale aromatique
Un bilan des buttes de permaculture mises en place
En mai, fais ce qu’il te plaît !
Et oui, l’ensemble du travail est détaillé sur cette photo.
6 buttes de permaculture avec 6 contraintes imposées aux élèves :
- une butte céréales et légumineuses
- une butte avec des aromatiques
- une butte avec des fleurs colorées
- une butte avec des fruits
- une butte avec des espèces adaptées au climat local
- une butte avec des espèces d’Île-de-France
C’est, au total, 50 espèces qui sont représentées !
Etapes 9 et 10 - Installation de roches naturelles et croissance
Les dernières étapes du jardin étaient de délimiter les buttes avec des roches naturelles. Chacune des buttes est encadrée par quatre barres de schistes de 1,5m de long et de roches diverses (principalement des roches provenant des Alpes franco-italiennes).
Une photographie ayant été prise à la fin juin. Pour rappel, 80% des espèces représentées ici sont parties de simples graines (les 20% achetées en plants). Cela est presque incroyable ! Les graines et les plants viennent de deux entreprises, Kokopelli et la ferme de Sainte-Marthe qui encouragent les personnes à n’acheter que des graines non hybrides F1 (qui sont, suivant les espèces, entre 70% et 99% stériles et donc ne donnant jamais de fruits). Ceci est important en permaculture car l’un des piliers est de respecter la terre. Nous sélectionnerons, l’année prochaine, les graines pour les resemer par la suite donc plus besoin d’en racheter, à chaque printemps, de nouveaux plants. Adopter vous aussi cette stratégie !