La Filière STL du Lycée Paul Langevin avec la participation de l’ENS et AMGEN Biotech Experience présente ses travaux de biologie moléculaire

par A. Guilloux, Fabienne HEMMEN

Nous avons manipulé de l’ADN en toute sécurité. L’ADN utilisé code pour une protéine fluorescente rose (RFP) provenant d’un animal marin. Nous avons cloné cet ADN sur un plasmide avec des outils moléculaires, les enzymes de restriction. Un plasmide est un vecteur permettant de faire entrer de l’ADN dans une bactérie puis de lui faire produire la protéine d’intérêt (RFP). Des étapes de contrôle ont été nécessaires notamment par amplification du gène cloné (Polymérisation Chain Reaction) puis par séparation des molécules d’ADN par électrophorèse (technique de séparation des molécules dans un champ électrique). Enfin, nous avons purifié la protéine fluorescente, produite à partir d’une culture bactérienne par chromatographie sur des mini colonnes. La protéine RFP est généralement utilisée pour des marquages cellulaires et moléculaires. Quatre semaines au laboratoire ont été nécessaires pour mener à bien ce projet.

Des manipulations en laboratoire, des savoirs en biologie, des enseignements technologiques et en sciences tournés vers les biotechnologies ; STL une filière qui s’adresse à des élèves intéressés par la biologie et qui sont attirés par les manipulations et la démarche expérimentale et scientifique. Les perspectives professionnelles sont très variées dans les domaines de la recherche, le paramédical, les bio-industries ou l’environnement avec une poursuite d’études après le BAC en BTS, DUT, licences à l’université, écoles paramédicales, ou encore école d’ingénieur après une prépa TB.


Amgen a apporté son soutien au lycée en fournissant le matériel et les molécules nécessaires à la réalisation pratique.
L’ENS, Ecole Normale Supérieure, a formé les professeurs, préparé et distribué le matériel requis.