sortie culturelle - Paris Londres : Music Migrations

(actualisé le ) par Laetitia Raymond

La musique est intemporelle. Forme de rébellion, symbole d’espoir et de liberté… Elle n’a pas de racine fixe. Elle est universelle.
L’exposition « Paris Londres : Music Migrations » au Musée de l’Immigration (Porte Dorée) nous invite à découvrir l’évolution de la musique à travers les anciennes colonies anglaises et françaises, entre 1962 et 1989. Plongés dans une atmosphère tamisée, nous sommes propulsés dans les années 60 à travers un patchwork de vinyles, d’instruments légendaires ou encore de vêtements d’époque. Période charnière de nouveaux genres de musique : rock, soul, reggae…
L’indépendance de certaines colonies françaises et anglaises est à l’origine de ces mutations culturelles. La Jamaïque et l’Algérie en sont les principaux acteurs. En important leurs traditions, ils ont radicalement changé les courants musicaux de l’époque en fusionnant leurs racines avec celles de leurs métropoles.
Bob Marley, Mounsi, les Beatles ou encore Serge Gainsbourg, artistes importants de leur époque, sont tous « présents » dans l’exposition, via une photo, un vinyle ou une bande son.
On ressort de cette exposition avec une nostalgie d’un temps révolu et des mélodies qui résonnent en boucle.
A faire absolument !

Article écrit par Jasmine et Sherine (TL)