L’incertitude de L’aube gagne le 7ième Prix Littéraire langevin

(actualisé le ) par Marie Ferrer

Le Roman de l’auteur van der Linden, spécialiste de littérature jeunesse remporte le 7ième prix Littéraire, un magnifique roman poétique et grave, un hommage à l’enfance

Le 4ième mur de Georges Chalendon arrive juste derrière !

Le roman débute le jour de la Rentrée, à Beslan en russie, Anushka est heureuse.
Elle court avec Miléna, sa meilleure amie, sur le chemin de l’école.
A peine arrivée, elle se retrouve prise au piège dans le gymnase par des terroristes tchétchènes. C’était il y a dix ans.Un drame terrible.
D’un bout à l’autre de ce roman émouvant, le lecteur va suivre les pensées d’Anushka, qui égrène les souvenirs pour lutter contre l’horreur.
Progressivement, avec la faim et la soif, avec la peur, la conscience de la jeune fille va glisser dans un imaginaire qui se substitue au réel.
Roman poétique et grave, L’Incertitude de l’aube est un hommage à l’enfance, hommage aux victimes de cet attentat.
Consulter le Zoom qui avait été fait sur ce roman en mars 2015

Voir en ligne : l’auteur parle de son livre